Vous songez à changer votre chauffe-eau, mais vous hésitez sur le modèle à acheter ? On se demande parfois quels sont les signes de vieillissement qu’il faut observer sur cet appareil ; et pourquoi le changer après 10 ans ? Voici les réponses aux questions que vous vous posez.

Pourquoi changer le chauffe-eau après 10 ans ?

Plusieurs compagnies d’assurance refusent de couvrir une maison ou un logement dont le chauffe-eau présente plus de 10-12 ans d’âge. Ils considèrent qu’un appareil dépassant cette limite est plus à risque de causer des dégâts d’eau. Même si votre chauffe-eau fonctionne bien, il vous faudra donc le remplacer après 10 années* de service, si vous souhaitez en assurer la couverture.

* L’année de fabrication de l’appareil est généralement indiquée sur une place fixée sur la surface extérieure de celui-ci.

Qu’est-ce qui indique qu’un chauffe-eau doit être changé ?

Les signes de vieillissement à observer se repèrent assez facilement. Par exemple, si de la rouille apparaît au bas du chauffe-eau, il est temps de le changer. Il arrive parfois que l’eau chaude disponible diminue plus rapidement que d’habitude ou que l’eau présente une coloration moins limpide. Une sensation d’humidité au toucher, à la base de l’appareil, peut aussi être un signe qu’il est temps de le remplacer. Ou encore si vous notez que les vêtements pâles que vous venez de laver présentent des taches d’eau roussie.

Quel modèle choisir ?

Quand vient le temps de remplacer votre chauffe-eau, évaluez quelle est la capacité la mieux adaptée à vos besoins domestiques (en fonction du nombre d’occupants). Pour référence, un chauffe-eau de 40 gallons (consommation normale) ou de 60 gallons (consommation élevée) est suffisant pour deux ou trois personnes. Pour quatre ou cinq occupants, il faut prévoir une capacité de 60 gallons pour une consommation normale, 80 gallons lorsqu’elle est élevée. Même si le coût est légèrement supérieur à celui des modèles standards, privilégiez un chauffe-eau disposant d’une isolation optimale. Vous réaliserez une économie sur l’utilisation.

Trois types de fonctionnement de chauffe-eau s’offrent à vous dans différentes marques : au gaz naturel, à l’électricité et au propane. Informez-vous sur le nombre d’années que couvre la garantie offerte par le fabricant ; elle est généralement de six à 12 ans pour la cuve, d’un à six ans pour les pièces et d’un an sur la main-d’œuvre. Optez pour des marques reconnues pour leur professionnalisme et leur service après-vente. 

Installer soi-même ou non ?

Pour installer un chauffe-eau soi-même, il faut posséder le savoir-faire nécessaire et connaître les normes les plus récentes du Code de construction du Québec (CCQ) pour la plomberie. Dans le doute, mieux vaut faire appel à un spécialiste du domaine. 

En cas de sinistre, l’assurance refusera de couvrir les dommages si vous avez procédé à l’installation vous-même.

Source : blogue de Centris : https://www.centris.ca/fr/blogue/ecolo/comment-changer-le-chauffe-eau?uc=1

Par Me Allmighty